Centre Le ministre de la sécurité routière Carlo Di Antonio a annoncé la nouvelle ce mardi.

Les routes de La Louvière seront prochainement dotées de deux nouveaux radars fixes. Le premier à la Chaussée de Mons (N27), le second à la rue de l'Olive (N536). Ces deux installations s'intègrent dans le plan du ministre wallon Carlo Di Antonio (cdH) qui a annoncé qu'onze radars supplémentaire seront bientôt implantés en Wallonie.

Comme ailleurs, ces deux emplacements à La Louvière ont été choisis après consultation de l’ensemble des zones de polices qui ont remis diverses propositions. "Il n'est pas question de surprendre les usagers par ces contrôles mais bien de sécuriser les lieux", précise le ministre de la mobilité.

Ces radars fixes sont systématiquement annoncés et signalés. Le souhait est d'avertir les usagers qu'ils risquent d'être contrôlés à ces endroits qui sont des zones sensibles du réseau routier sur le plan de la sécurité routière.

Au total, depuis mars, 31 nouveaux boîtiers dont 4 à hauteur de feux rouges ont été installés en Wallonie. D’autres suivront dans les prochains mois. Une nécessité ? Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Les infractions qui concernent les excès de vitesse ont encore augmenté en Wallonie de 7,5% entre 2016 et 2017, passant de 779.623 en 2016 à 837.885 en 2017.