Centre

A travers le théâtre, Ecauslow sensibilise les enfants à la sécurité routière

Une fois n'est pas coutume, le conseil communal s'est ouvert par une pièce de théâtre. Et ce n'est pas ici une allégorie pour désigner les joutes verbales auxquelles les élus peuvent parfois s'adonner. Des comédiens, des vrais, des professionnels, étaient venus présenter la pièce de théâtre forum qu'ils ont joué dans les écoles de la Cité de l'Amour.

Claudine Aerts, Philippe Dumoulin et Abdellah El Korchi sont acteurs, Ecaussinois et membres d'Ecauslow. Ce mouvement citoyen milite pour un partage plus équitable de la route entre ses différents usagers. Pour aborder les problèmes de la sécurité routière avec les enfants, Ecauslow a mis sur un pied un projet de théâtre forum qui s'est déroulé en plusieurs phases. « Dans un premier temps, nous sommes allés dans les écoles pour discuter avec les enfants des problèmes qu'ils rencontraient sur la route », explique Philippe Dumoulin.

Les acteurs ont alors planché sur l'histoire de Claude, une petite marionnette qui rencontre des difficultés pour se rendre à vélo à l'école et qui doit composer avec un père, fou du volant. « Nous sommes retournés dans les écoles pour jouer la pièce », enchaîne Claudine Aerts. « Le principe du théâtre forum, c'est que le public est invité à intervenir pour changer le cours de l'histoire. Chacun vient avec ses idées et il y autant de possibilités que de spectateurs dans la salle. »

Dans l'histoire initiale, Claude se fait renverser à vélo. Puis son père écrase un enfant. Mais le public est invité à monter sur scène pour changer le cours des événements et proposer une alternative. A travers ce procédé, les écoliers d'Ecaussinnes ont pu faire jaillir une foule de solutions aux problèmes qu'ils rencontrent sur la route : organiser des groupes pour venir à vélo à l'école, sensibiliser à utiliser toutes les protections possibles, aménager des pistes cyclables protégées, installer des casse-vitesse avant les zones 30 ou encore instaurer un cours de sécurité routière à l'école…

« Toutes les solutions proposées viennent des enfants », souligne Abdellah El Korchi. « Certaines concernent les directions d'école, d'autres la commune ou les citoyens. Nous savons que tout ne sera pas applicable tout de suite. Mais Ecauslow ne va pas s'arrêter à cette action de théâtre forum. Nous allons continuer à multiplier les projets de sensibilisation. La pièce a très bien fonctionné auprès des enfants car l'histoire de Claude, c'est un peu la leur. Nous avons écrit la pièce sur base de ce qu'ils nous avaient raconté. Mais nous aimerions aussi pouvoir jouer devant les parents, car ils sont également concernés. »

Ecauslow avait touché un subside de Carlo Di Antonio pour mener ce projet. A Braine et à Mignault, des mouvements citoyens semblables à Ecauslow seraient également intéressés par ce projet de théâtre forum. « Évidemment, les problèmes de sécurité routière ne concernent pas qu'Ecaussinnes. On rencontre les mêmes difficultés partout », conclut Abdellah El Korchi.