Centre

Le conseiller souhaite que les unités disposent d'un local bien à eux

Sur le territoire d’Écaussinnes, les mouvements de jeunesse encadrent chaque année quelque 500 jeunes. Si les scouts et le Patro bénéficient déjà d’un local permanent, bien qu’exigu, l’unité guide occupe quant à elle des locaux qui sont mis à sa disposition de manière temporaire. Une situation qui n’est pas des plus confortables pour laquelle le groupe Ensemble, dans l’opposition actuellement, souhaite trouver une solution.

Réserve un bâtiment exclusivement à l’usage des mouvements de jeunesse de l’entité, c’est l’une des mesures que le groupe défend dans le cadre de sa campagne électorale. « J’ai été animateur pendant 9 ans et je suis bien conscient des difficultés logistiques que peut rencontrer un mouvement de jeunesse. Leur rôle dans la dynamisation de la vie locale et l’encadrement de nos jeunes est primordial et mérite tout notre soutien », insiste Sébastien Deschamps, chef de file.

D’ici quelques jours, des centaines de jeunes partiront en camps d’été. « Nous souhaitons que certaines sections, à l’image de l’Unité Guide par exemple, le soient plus toujours contraintes de remballer leurs affaires après chaque réunion. » Et de rappeler que lors de la mandature 2000 et 2006, un million de francs belges avait été inscrit au budget communal pour prévoir l’achat d’un local pour cette unité.

« C’était beaucoup et peu à la fois car il était difficile d’acquérir un local avec une telle somme d’argent. D’où mon interrogation : ne pourrait-on pas se repencher sur la question afin de prévoir, à terme, un local permanent ? » Impliqué de longues années dans ces mouvements, Sébastien Deschamps souhaite qu’ils soient davantage valorisés et soutenus, notamment dans le cadre des transports du matériel vers les grands camps.