Centre

René Collin octroie plus de 613.000 euros pour l'aménagement de voies vertes

La nouvelle vie de l'ancienne ligne de chemin de fer 106 se profile à Écaussinnes puisque la question du nerf de la guerre est en passe d'être réglée. En effet, c'est un nouveau subside wallon qui tombe. "Le ministre du Développement rural, René Collin, m’informe ce matin qu’il a marqué son accord ce jeudi 28 juin 2018 pour octroyer une subvention de 613.182,50 euros à la commune d'Écaussinnes pour l'aménagement des voies vertes sur l'ancienne ligne de chemin de fer 106 en direction de Braine-le-Comte", explique Sébastien Deschamps, Conseiller communal à Écaussinnes.

L’objectif de ce projet est d’aménager une voie lente sur l’assiette de l’ancienne ligne de chemin de fer 106 avec, pour finalités, la vocation touristique, le loisir, l’utilisation quotidienne, le rôle de couloir écologique et l’intégration au niveau régional et local.

Le coût total de réalisation de l'aménagement de l'ancienne ligne de chemin de fer 106 est estimé à 1.276.365 euros. Mais la commune d'Écaussinnes a déjà obtenu une intervention du ministre Carlo Di Antonio, à hauteur de 350.000 euros. La charge pour la commune est donc de 313.182,50 euros.

"Pour rappel, suite à l’approbation de son programme communal de développement rural en 2011, la commune d’Écaussinnes avait décidé d’activer la première phase, ligne 106, de la fiche-projet", évoque Sébastien Deschamps. "Une pré-étude avait été réalisée par l’asbl Les Chemins du Rail."