Centre

Participation citoyenne, circuits-courts et environnement, mobilité douce et finances seront les priorités d'Ecolo

Depuis 2012, un vent nouveau souffle sur la famille Ecolo seneffoise. De nouveaux visages sont en effet venus agrandir les rangs afin de permettre à Seneffe « de passer au vert. » Forts de cette nouvelle dynamique, le groupe Ecolo se met en ordre de marche vers le 14 octobre prochain. Il a récemment présenté ses grands axes de campagne.

« Chaque jour, de nombreux Seneffois prennent conscience de l’urgence pour trouver des solutions durables aux crises sociales, économiques, démocratiques et environnementales de notre époque. Par leurs interpellations lors de nos rencontres, nous avons pu le constater à maintes reprises. Il s’agit de préoccupations légitimes, qu’il faut entendre et traduire en actions », commente Manel Rico Grao, coprésident.

C’est ainsi que la campagne s’articulera autour de cinq axes. Le première tourne autour de la participation citoyenne et de la cohésion sociale (encourager et soutenir les initiatives citoyennes au bénéfice de la collectivité vis les budgets participatifs, la création d’espaces de convivialité favorisant les rencontres intergénérationnelles, etc.).

Les deuxième et troisième concernent les circuits-courts (le soutien aux producteurs locaux, l’éducation en milieu scolaire pour encourager à consommer local) et l’économie d’énergie et l’environnement (faire de l’administration un modèle dans les domaines de l’énergie et de l’environnement via l’isolation des bâtiments publics et logements sociaux, inciter à la réduction de déchets, s’inscrire dans une dynamique zéro déchets, sensibiliser à la propreté publique,…).

La mobilité douce ne sera pas en reste puisque les Verts souhaitent promouvoir et faciliter les alternatives dans les différents modes de déplacement tout en les rendant complémentaires et en les adaptant aux besoins de la population dont les personnes souffrant d’un handicap, mais aussi organiser un ramassage scolaire à pied ou à vélo pour désengorger les abords des écoles.

Enfin, Ecolo souhaite poursuite l’assainissement des finances communales en privilégiant toujours les investissements réfléchis et durables dans une perspective de long terme. Pour ce faire, les Verts pourront compter sur l’implication de Manel Rico Grao, tête de liste, de Céline Detournay, de Michel Scheys, de Mirjana Jakic ou encore d’Albert Vicaire, qui poussera la liste.