Centre

La nouvelle saison porte la patte d'un centre culturel en pleine forme à Braine

Le centre culturel de Braine-le-Comte se porte bien. Depuis sa reprise en main par Joris Oster et le souffle d'une nouvelle politique, la structure a réalisé de grandes avancées qui contribuent à son dynamisme : décloisonnement des disciplines artistiques, synergies renforcées avec les voisins sonégiens, exportation de la culture hors de ses lieux traditionnels, formules tarifaires plus flexibles, participation du tissu associatif…

C'est donc un centre culturel en pleine forme qui présente sa nouvelle saison. On y retrouve du théâtre avec Vive Bouchon!, une production du TTO, Les petits humains, sur les tracas teintés d'humours que peuvent rencontrer les parents, ou encore Laïka, suite du célèbre Discours à la Nation interprétée par David Murgia en compagnie du musicien Maurice Blanchy.

Rayon musique, nous retrouverons notamment Girls in Hawaii, Giedré ou encore Saule dans une formule intimiste à la Verrerie. Des artistes déjà passés par les scènes du Ronquières Festival, certes, mais qui se livreront ici dans des formules exclusives pour leur public. À ne pas manquer également, Axel Bauer qui revient triturer avec talent sa guitare et qui lorgne de plus en plus vers du Bashung avec l'âge.

La saison culturelle de Braine, c'est aussi des festivals et des événements familiaux. Ça commence dès le 5 octobre et pour trois jours avec VERrerY super BRAINe et ses concerts, expos, représentations théâtrales et autres activités pour les plus petits. Ça se poursuit en novembre avec le Nov'a Festival, formule qui brasse tout aussi allégrement les genres. On y pointera entre autres le film Nico,1988 sur Christa Päffg, célèbre muse de Warhol passée derrière le micro du Velvet Underground. Mais aussi la pièce Délestage qui à travers David Ilunga interroge avec émotion nos idées-reçues sur les droits humais et la migration. Ou encore le spectacle GribouJazz, spécialement conçu pour initier, entre animations vidéo et musique live, nos bambins au jazz.

Nous pourrions encore vous parler du vernissage de Ruez vers l'Art ou des Fêtes de la Musique dans le bois de la Houssière pour tenter d'être exhaustifs. Mais c'est peine perdue. Mieux vaut se rendre sur le site du centre culturel de Braine et jeter au passage un coup d'œil aux différentes formules tarifaires. C'était le bon tuyau culturel de la semaine.