Centre Les conducteurs protestent contre le licenciement de trois personnes.

Une partie du personnel du dépôt TEC de La Louvière est en arrêt de travail ce vendredi après-midi. La faute au licenciement de trois personnes pour cause "d'absentéisme régulier". Pour protester contre ces licenciements, les travailleurs ont décidé de partir en grève sauvage. Une assemblée général du personnel a également été tenue en urgence.

Les bus sont donc progressivement rentrés au dépôt. De très importantes perturbations sont à déplorer. Seul environ un bus sur quatre roule ce vendredi après-midi. Nous ne savons pas pour le moment combien de temps durera ce mouvement de grogne. Il pourrait toutefois s'étendre au week-end.