Centre Créé le 1er juillet, ce groupe a également réalisé d’importantes saisies de drogue

Le groupe Delta de la police de Mariemont a vu le jour le 1er juillet dernier. Il a pour mission de renforcer le service intervention dans le cadre du plan zonal de sécurité, d’appuyer les enquêtes judiciaires, d’intervenir dans les situations de crise. Il joue aussi un rôle dans la collecte d’informations afin de permettre les interventions rapides et efficaces des équipes sur le terrain.

Après 31 jours à peine, le bilan du bébé de la zone de Mariemont se veut déjà très positif. Selon Frédéric De Corte, chef de zone, ce groupe a rédigé pas moins de 79 P.-V. judiciaires au cours du mois et 18 de ceux-ci ont trait aux stupéfiants. Des saisies importantes ont été effectuées. Les membres du groupe ont, en outre, réussi à "mettre la main" sur 502 g de cannabis, 412 g de haschich ainsi que 7 g d’amphétamines.

Le service a également dressé 63 P.-V. de roulage alors qu’il ne s’agit aucunement de son activité principale. "Par conséquent, vingt véhicules ont été saisis pour défaut d’assurance", poursuit le chef de zone.

Ces hommes ont également réalisé 314 contrôles de personnes : 134 à Manage, 104 à Morlanwelz, 51 à Chapelle, 25 à Seneffe. Ces contrôles ont permis aux policiers d’effectuer 17 arrestations judiciaires : 12 à Manage, 3 à Morlanwelz et 2 à Chapelle. "Neuf de ces arrestations ont un rapport avec la problématique des stupéfiants", souligne Frédéric De Corte.

Et de conclure : "Nous sommes satisfaits. Ces chiffres nous montrent que ce groupe spécialisé répondait bien à un besoin."