Centre L’objectif de la nouvelle plateforme est de créer de nouvelles dynamiques

Huit institutions muséales implantées dans la Région du Centre s’impliquent dans une démarche unique pour créer de nouvelles dynamiques. Le "Pôle des Arts en Région du Centre (Parc)" a été inauguré vendredi à la Louvière. L’ouverture au public est programmée les 23 et 24 juin.

Le Pôle des Arts en Région du Centre représente huit institutions muséales implantées en Région du Centre. Ces musées, huit institutions ayant des statuts et des pouvoirs organisateurs différents, s’engagent dans une démarche, unique en Wallonie et à Bruxelles, de rassemblement sur base volontaire. L’objectif de la nouvelle plateforme est de créer de nouvelles dynamiques pour les musées, leurs visiteurs et pour la région du Centre.

Les musées constituant Parc. sont le centre Daily-Bul&Co, le centre de la Gravure et de l’Image imprimée, le domaine du château de Seneffe-musée de l’Orfèvrerie, Keramis-Centre de la Céramique, le MiLL, le musée de la Mine et du Développement durable sur le site minier du Bois-du-Luc, le musée international du Carnaval et du Masque de Binche et le Musée royal de Mariemont.

Les huit musées sont proches les uns des autres. Cinq d’entre eux se situent à La Louvière, les trois autres se trouvent à Binche, Morlanwelz et Seneffe, soit à moins de dix kilomètres de la cité des Loups. La proximité des huit musées, qui se situent sur une superficie de 26 km2, en fait virtuellement "le plus grand musée de Belgique" aux yeux de leurs instances.

Les instances muséales insistent sur la qualité et la quantité des collections de la plateforme estimées à 150.000 items d’une grande diversité historique et thématique, auxquels on ajoutera une collection documentaire de plus de 120.000 ouvrages, dont une réserve précieuse de plus de 25.000 livres, ce qui en fait la plus vaste collection de Wallonie et l’une des plus importantes du royaume.

L’ouverture du Parc est programmée les 23 et 24 juin 2018 : le public aura la possibilité de pénétrer dans chacune des huit institutions, à toutes ou à certaines expositions, gratuitement. De nombreuses activités sont par ailleurs au programme de l’été prochain.