Centre

La maison d'Aurore Tourneur a été visitée mardi après-mdi

Hélas, certaines professions ne marquent pas d'arrêt, même le jour de la fête du travail. Mardi, la maison d'Aurore Tourneur a ainsi été visitée par des cambrioleurs. Les faits se sont déroulés dans l'après-midi, alors que la bourgmestre d'Estinnes participait à un débat de la CGSP louviéroise sur le droit de vote des femmes.

"Les voleurs ont tout retourné dans la maison", nous confie Aurore Tourneur. "Je pense qu'ils cherchaient de l'argent, mais ils n'ont rien emporté à part quelques bijoux. Ils n'ont pas touché à mes classiques de littérature espagnole ou néerlandaise. Manifestement, ils n'étaient pas très portés sur la culture."

La bourgmestre d'Estinnes le prend avec recul. "Ca ne reste que des dégâts matériels. Ce qui touche le plus, c'est quand on rentre chez soi et qu'on constate que toutes les armoires sont ouvertes, les tiroirs vidés... C'est l'intimité qui est violée", pointe Aurore Tourneur. "Mon ordinateur n'a cependant pas été emporté et j'ai toujours mes dossiers communaux. Cela n'aura donc pas d'impact sur mon activité politique."

Une bande de cambrioleurs sévirait dans la région actuellement. "Je salue évidemment les services de la police qui ont bien pris les choses en main", poursuit Aurore Tourneur. "Une équipe du labo va passer chez moi pour faire un relevé d'empreintes. D'après ce qu'on m'a dit, il y aurait une vague de vols dans la région de Binche actuellement."

Ce cambriolage est une première pour la bourgmestre d'Estinnes. Mais Aurore Tourneur reste philosophe et zen. "Mes proches vont pouvoir m'offrir de nouveaux bijoux pour mon anniversaire le 22 juin", commente-t-elle non sans humour sur les réseaux sociaux.