Centre

L'animal est le compagnon de vie d'une personne sans abri

L’histoire termine heureusement bien mais provoque la colère de la SPA de La Louvière et, du même coup, des internautes qui ont massivement réagi sur les réseaux sociaux. Et pour cause : c’est un acte pour le moins crapuleux dont ont été victimes une personne sans abri et son chien. Ce dernier a été percuté par une voiture… Sans que le conducteur ne se préoccupe un seul instant de son devenir.

Reprenant la route comme si de rien n’était, il a laissé Pascal, le propriétaire de Laïka, totalement paniqué et désemparé. « Pascal est arrivé épuisé et en pleures au refuge. Il portait son chien dans ses bras et nous suppliait de trouver une solution », raconte Gaëtan Sgualdino, président du refuge. « Nous avons aussitôt pris la route pour nous rendre chez notre vétérinaire. »

Une radio et quelques soins plus tard, Pascal pouvait être rassuré. « Laïka s’en sort avec une fracture de la patte avant gauche mais est hors de danger. Elle est désormais au calme chez une connaissance de Pascal. De notre côté, nous continuerons à assurer son suivi. Plusieurs semaines de convalescence et de nouvelles radiographies seront nécessaires. »

© DR

Pour la SPA, le temps de réflexion n’aura pas pris une seule seconde. « Dans ce genre de cas, nous pensons au bien-être de l’animal. Les dons servent notamment dans ce genre de cas. Pour Pascal, Laïka est un compagnon de vie, c’est son meilleur ami. Nous sommes loin des gens qui utilisent des animaux pour attendrir la population et mendier. Il tient sincèrement à son chien et était totalement paniqué à l’idée de le perdre. »

Aujourd’hui, l’animal se remet doucement de sa mésaventure. Du côté de la SPA, on s’interroge sur le comportement du conducteur-fuyard. « Un accident, ça arrive. Mais comment peut-on percuter un animal et repartir sans se retourner, sans se soucier de ce qu’il va devenir ? À quoi pensent les gens en faisant cela ? C’est quelque chose qui nous dépasse, que nous ne parvenons pas à comprendre… »