Centre

Le parti a présenté ses candidats et son programme

Dans la Cité des Loups, le conseiller communal PTB Antoine Hermant n’est jamais le dernier à faire entendre sa voix, contre vents et marées, en séance publique. Ce dernier compte poursuivre sur cette voie si les électeurs lui en donnent la possibilité. Accompagné de 42 autres candidats, dont Fabio Di Biase qui poussera la liste, il espère « un changement profond » pour faire « une tout autre politique. »

Estimant que « les néolibéraux ont pris la ville en otage » sans accorder plus de valeur aux citoyens, le PTB ambitionne de changer la donne en s’imposant comme une réelle alternative. « La ville appartient à tous les Louviérois et pas uniquement à ceux qui possèdent un gros portefeuille. Ce dont on a besoin, c’est une vision, une vision totalement différente, une vision publique », commente Antoine Hermant, qui plaide définitivement pour « une ville à échelle humaine. »

C’est ainsi que quelques grandes lignes du programme du PTB ont été dévoilées. Il est question « d’une ville en bonne santé », qui passerait notamment par la création de maison médicale dans chaque quartier de l’entité pour une meilleure accessibilité aux soins, par une augmentation des places d’accueil pour les victimes de violences conjugales, par une création d’un point de chute pour les jeunes en difficulté ou encore par l’accessibilité aux sports.

Le PTB plaide aussi pour des logements de qualité pour tous. « Nous limiterons les loyers et lancerons un label qualité du logement, nous intégrerons des logements à bas loyer dans les constructions des promoteurs, nous fonderons une société communale de création et de rénovation du logement et nous ferons élire les dirigeants de Centr’Habitat », promet le groupe.

À ces deux premiers grands axes s’ajoutent encore la volonté d’offrir des emplois publics et services communaux forts, de lutter contre la pauvreté sous toutes ses formes, de proposer un climat respirable et une ville propre, de désembouteiller la ville, de miser sur la jeunesse tout en prenant soin des seniors, de favoriser la participation citoyenne, de soutenir l’enseignement, l’accès à la culture et au sport, le droit à la sécurité pour tous ou encore d’encourager la diversité des cultures.