Centre

Cinq écoles lauréates participent au projet "école numérique"

Dans le cadre du plan numérique Digital Wallonia 2016-2019 qui vise à l'utilisation du numérique au service des apprentissages et l'éducation aux médias, plusieurs écoles de l'entité louviéroise avaient répondu à l'appel à projet « école numérique », lancé en 2017 par le Service Public de Wallonie.

Cinq écoles ont depuis été retenues et ont ainsi la possibilité de développer un projet numérique. L'école communale maternelle autonome de la rue du Trieu-à-Vallée, à Houdeng-Goegnies, a pour sa part décidé de travailler autour des enjeux de la communication avant l'âge de six ans. Depuis la fin d'année 2017, des ordinateurs ont donc investi la salle de classe.

© E.B.

Il n'aura pas fallu bien longtemps pour les petites têtes blondes s'intéressent à ces nouveaux outils. « Le projet est porté sur deux axes. Le premier, c'est la confection d'un journal papier présentant toutes les activités organisées durant l'année scolaire. Les enfants construisent ce journal en l'agrémentant de commentaires, de photos qu'ils transfèrent sur les ordinateurs,... », explique Catherine Denauw, directrice des écoles communales maternelles autonomes.

Le deuxième axe est davantage axé sur le langage et le partage. « Les cinq établissements ont la possibilité de communiquer entre elles via vidéoconférence. Les enfants manipulent, vivent leurs propres expériences et peuvent ainsi les partager de visu avec les enfants d'autres implantations, qui ont peut-être travaillé sur un même projet sans pour autant faire les mêmes observations. Le numérique est réellement au service de la pédagogie. »


En permettant une découverte progressive et sécurisée du monde technologique, les enfants se familiarisent avec des outils en lien avec le projet d'établissement, basé sur l'éveil scientifique, développent leur esprit critique et s'impliquent dans un processus de communication contemporain. Les avantages sont donc nombreux.

« Je ne peux préjuger du futur mais la numérisation de l'ensemble des classes de l'entité sera un enjeu majeur de la prochaine mandature », annonce l'échevin Michele Di Mattia (PS), échevin de l'enseignement. Le tout étant de pouvoir intéresser de très jeunes enfants aux outils proposés, comme c'était le cas hier lorsqu'ils étaient chargés de trouver une recette illustrée de cookies en vue de la prochaine fête des mères.