Centre

Une plaque commémorative sera placée sur la tombe de 38 soldats tombés au combat

Initié par le War Heritage Institute, le projet « Nos héros oubliés » vise à la mise en ligne d'un registre (https://www.wardeadregister.be/fr) reprenant les noms et le parcours militaire des soldats morts dans le courant de la Première Guerre mondiale et dont la dépouille a été rapatriée vers un cimetière civil à la demande de la famille. Sur les quelque 41.000 soldats belges tombés au combat, seuls 9.000 ont fait l'objet de cette volonté d'être rapatriés.

Parallèlement à ce long et fastidieux travail de recherches mené en étroite collaboration avec les Communes, dont celle de La Louvière (membre des Territoires de la mémoire), les cercles d'histoire et les particuliers, le WHI entend placer des plaques commémoratives pour les soldats belges présents dans un cimetière civil.

A La Louvière, 38 soldats rapatriés dans 8 cimetières de l'entité ont été répertoriés. 38 jeunes Louviérois qui ont sacrifié leur vie pour les droits et la liberté de la population. Pour leur rendre hommage, une plaque commémorative sera placée, dans le courant du mois d'octobre, sur la tombe de chacun, ainsi qu'à l'entrée du cimetière afin de ne jamais oublier.

Avant de leur rendre les honneurs, c'est un autre travail minutieux qui est mené dans les différents cimetières de l'entité louviéroise pour retrouver et identifier ces tombes parfois effacées par le temps. Le projet « Nos héros oubliés » se terminera le 11 novembre 2018 lors de la pose de la dernière plaque commémorative sur la tombe du Soldat inconnu, à Bruxelles. Une date symbolique puisqu'elle marquera le centième anniversaire de la fin de la première guerre mondiale.