Centre

Certains ont bien failli rater le match hier soir. Ores se penche le réseau brainois

Une panne d'électricité hier à Braine-le-Comte. Une de plus. Mais une qui tombait très mal. Quelques heures avant le coup d'envoi de la demi-finale, le courant était coupé à Hennuyères. "Le problème venait d'une explosion à Ittre", indique le bourgmestre Maxime Daye. "Ça tombait très mal évidemment. Ceux qui étaient privés d'électricité devenaient nerveux. Ils avaient peur de rater le match. Et avec la chaleur, ils craignaient pour leur frigo. Heureusement, le courant a pu être rétabli quelques minutes avant le coup d'envoi. Ils ont raté la Brabançonne, mais pas le match." Et les bières devaient être encore fraiches…

Ce n'est malheureusement pas la première fois que Braine est victime de ce type de problème. Les pannes étaient devenues tellement récurrentes que les autorités brainoises ont demandé à Ores de prendre le problème en main. L'opérateur s'est ainsi penché voilà plusieurs mois sur le réseau de la Cité de Baudouin IV. "Les deux dernières coupures étaient totalement accidentelles. Mais elles se sont ajoutées à tous les problèmes que nous avons connus", précise Maxime Daye. "Ores a inspecté notre réseau. Ils ont listé toute une série de mesures à prendre pour améliorer notre réseau vétuste et il y a un plan d'investissement à la clé. La personne en charge du dossier est en congés actuellement, mais nous devrions avoir une réunion avec Ores durant le mois d'août pour mettre en place les solutions."

Les Brainois devront peut-être croiser les doigts pour samedi. Mais d'ici l'Euro, le réseau électrique ne devrait plus leur jouer de mauvaises blagues…