Centre

Un marché est ouvert pour réaffecter l'édifice

L'église du Sacré-Cœur fait grise mine. Mais bientôt, cette image fera partie du passé. On le sait, le bâtiment a souffert d'un manque d'entretien. Suffisant pour que la fabrique d'église ne puisse plus en assumer les frais et décide de s'unir à la fabrique d'église Saint-Rémy.

L'église du Sacré-Cœur a donc été mise en vente et c'est la commune d'Écaussinnes qui s'est portée acquéreur. Après désacralisation des lieux, le bâtiment deviendra donc propriété communale le 6 août. Pour en faire quoi ? Nous le saurons bientôt.

Le conseil communal a en effet approuvé lundi la passation d'un marché public pour donner une seconde vie à l'église. "C'est un marché assez unique pour Écaussinnes puisqu'il comprend à la fois la conception et la réalisation", souligne l'échevin des Travaux, Philippe Dumortier. "Il y aura deux phases au chantier. Dans un premier temps, il faudra sécuriser le bâtiment. La deuxième phase consistera à développer un projet d'affectation."

Une enveloppe de 400.000 euros est déjà prévue. Plusieurs critères permettront de désigner le bureau qui remportera le marché. "Nous tiendrons compte de la qualité du projet de sécurisation", poursuit Philippe Dumortier. "Nous regarderons aussi à la qualité de l'étude de faisabilité. Il faut tenir compte de l'endroit où se situe l'église et veiller à ce que la nouvelle affectation soit compatible avec le quartier. Nous tiendrons compte également de la qualité des activités envisagées après les mesures conservatoires. Enfin, le coût du marché sera aussi un critère important."

Alors que la commune sera officiellement propriétaire du bâtiment au mois d'août, le collège entend attribuer le marché avant le 31 décembre.