Centre

Après plusieurs reports, la fin du chantier est désormais imminente.

Les nageurs et adeptes de la piscine de Chapelle-lez-Herlaimont devront encore patienter deux mois avant d'à nouveau plonger dans le bassin communal. "Nous sommes dans la dernière ligne droite", assure le bourgmestre Karl De Vos (PS). "Le dernier timing prévoit que les travaux soient terminés pour la fin du mois d'octobre et donc les congés d'automne (Toussaint)."

Le bout du très long tunnel est donc très proche. Rappelons que cette piscine reste portes closes depuis la fin de l'année 2014. Une fermeture immédiate avait été prononcée à cause d'actes de vandalisme. Un grand chantier de rénovation avait été entrepris dans la foulée. Les Chapellois espéraient que leur piscine rouvre le plus vite possible. La rentrée 2017 était initialement évoquée mais divers obstacles sont venus rallonger les délais de plus d'un an.

Outre la rénovation du bassin en lui-même qui a été compliquée par la présence d'importantes fissures, les entrepreneurs désignés ont dû remplacer une partie de la toiture ainsi que les châssis, renforcer les colonnes porteuses situées autour du bassin ou encore réaménager tout l'espace intérieur. Au total, la facture devrait s'élever à près de 2,5 millions d'euros, dont 1,9 millions financés par Infrasports.

Les écoles de Chapelle-lez-Herlaimont, mais aussi de Manage et de Seneffe, communes partenaires, attendent également cette réouverture avec impatience. Surtout que la piscine d'Anderlues est également fermée depuis plusieurs années. La piscine de Chapelle serait-elle d'ailleurs une alternative pour les écoles de Morlanwelz qui devaient initialement fréquenter celle d'Anderlues ? "Evidemment, nous souhaitons faire tourner la piscine au maximum mais il faudra s'assurer qu'il y ait de la place pour le public ainsi que pour les écoles. S'il y a de la place pour ajouter Morlanwelz, pourquoi pas mais les plages horaires pourraient être trop serrées", conclut le bourgmestre.