Centre

Le réseau en compte déjà 14 et va s'étendre à toute l'entité

Quand on aime, on ne compte pas. Le bourgmestre de Binche, Laurent Devin, est attaché à la sécurité. Tout comme les Binchois. C'est en effet l'une des principales préoccupations qui émerge lors des rencontres citoyennes que la Ville organise régulièrement.

Les autorités communales vont donc débourser 450.000 euros pour étendre leur réseau de caméras de surveillance. La Cité du Gille en compte déjà 14. 41 autres vont venir s'y ajouter. "Nous avions déjà des caméras dans le centre-ville", indique Laurent Devin. "Elles aident les forces de police, notamment lors de grands événements comme le carnaval, le marché de Noël et les fêtes de septembre. Ce réseau va être étoffer. Plus encore, nous allons l'étendre à toute l'entité."

Des caméras seront par exemple installées à la place de Leval, à la rue Gravis à Péronnes ou encore au parc communal où des faits de délinquance avaient été signalés. "L'installation de caméras ne se fait pas au hasard", ajoute le bourgmestre. "Elles sont placées dans des endroits recommandés par la police, sur base de renseignements précis. Toutes les dispositions légales sont prises pour assurer le respect de la vie privée. Avec ces caméras, nous allons pouvoir améliorer le sentiment de sécurité, lutter contre la délinquance et la criminalité, prévenir les crimes et les délits par la présence visible des caméras et aider la zone de police dans son travail."