Centre

Une compétition internationale regroupant des pompiers et des policiers sera organisée en octobre prochain

Héros du quotidien, les pompiers et policiers seront mis au défi le sept octobre prochain. Pour la toute première fois, une épreuve de sport intense à dimension internationale sera organisée au sein même de la tour de Ronquières. Les participants devront ainsi gravir 784 marches sur un dénivelé de 141 mètres en un minimum de temps.

Si tout le monde ne sera pas en mesure de réussir cette épreuve, elle est ouverte à toute personne âgée d’au moins 18 ans, munie d’un certificat d’aptitude médicale. “Plusieurs catégories sont prévues. Les particuliers et les entreprises pourront participer, même si nous comptons surtout sur la participation de pompiers et de policiers”, explique Grégory Léonard, président de l’asbl Firefighter Combat Challenge Team Wolf (FCC).

Pour eux, le challenge sera d’autant plus difficile. “En épreuve individuelle, les pompiers devront porter leur équipement complet d’intervention : pantalon, veste, bottes, gants,… Et ne pourront se défaire d’aucune pièce lors de l’épreuve. Ils devront également porter leur masque et gérer leur air pour passer la ligne d’arrivée. En binôme, le règlement est le même, le masque en moins.” Les policiers seront quant à eux équipés de leur gilet de protection.

“Nous participons régulièrement à ce genre de compétitions à l’étranger parce que cela n’existe pas en Belgique. Beaucoup de nos confrères, rencontrés lors de ces événements, étaient demandeurs de pouvoir venir concourir chez nous. On s’est dit pourquoi pas et nous nous sommes lancés dans cette organisation.” Une fois les autorisations obtenues pour investir ce lieu d’exception, la machine était lancée.

Première édition oblige, il est difficile de chiffrer la fréquentation potentielle. “Mais si nous pouvions accueillir au moins 300 participants, nous serions plus qu’heureux !” Reste à voir si les forces de l’ordre et les hommes du feu seront tentés de relever ce défi un peu fou, qui pourrait, si le succès est au rendez-vous, s’inscrire comme un rendez-vous sportif incontournable dans les prochaines années, d’autant plus qu’une partie des bénéfices sera reversée à des asbl actives auprès de publics fragilisés.