Centre

Eden et Thorgan sont venus faire la promo des écrans géants sur leur terre natale

Deux Brainois et non des moindres seront au casting de la prochaine Coupe du Monde sous la bannière des Diables rouges. Dans la Cité de Baudouin IV, on entend bien profiter de l'occasion pour célébrer les exploits de notre équipe nationale en bonne et due forme. En partenariat avec le Stade Brainois, où Eden et Thorgan ont poussé leurs premiers ballons, la Ville de Braine va déployer un Hazard Village avec écran géant, concerts et autres animations.

Jeudi matin, les deux Diables étaient de retour dans leur pays pour faire la promotion de l'événement. Et s'ils ont pris sur leur précieux temps de récupération après le 3-0 face à l'Égypte, c'est qu'il leur tient à cœur de motiver les troupes. "Papa nous a aussi mis la pression pour qu'on vienne", plaisante d'emblée Eden Hazard. "Mais c'est sûr que ça nous fait plaisir de voir cette mobilisation. De notre côté, j'espère qu'on va pouvoir donner un maximum de plaisir pendant sept matchs."

Les organisateurs du Hazard Village, eux, sont parés pour aller jusqu'au bout. "Nous avons prévu de laisser la structure en place jusqu'à la finale", indique Maxime Daye. "Le 18 juin, il y aura notamment un DJ Set de Mademoiselle Luna après le match. Le 23 juin, ce sera le concert d'un groupe très populaire dont nous ne pouvons pas encore dévoiler le nom. Et le 28, nous aurons Mister Cover. Évidemment, tout est prêt pour prolonger cette belle fête populaire pour les huitièmes, les quarts, la demi et la finale. Précisons que ça ne coûtera pas d'argent à la Ville, les frais sont pris en charge par nos sponsors."

En plus des matchs et des concerts, des jeux, des spectacles de danse et même un feu d'artifice pour célébrer les cinq ans de la piscine sur le site de laquelle le Hazard Village sera déployé. L'ambiance devait être bonne, Thorgan peut en témoigner. "Il y a quatre ans, j'étais dans le public et c'était très chouette", se souvient le Diable. "J'espère que les Brainois seront toujours aussi motivés pour nous soutenir et nous porter le plus loin possible."

Kylian, le frère cadet des Hazard, était également présent ce jeudi matin à Braine. En partie pour subir les gentilles vannes de son grand frangin. Mais le petit dernier a déjà la répartie. Ainsi, quand Eden lui donne rendez-vous dans quatre ans pour la prochaine Coupe du Monde, Kylian réplique, sourire aux lèvres : "Je serai déjà là dans deux ans pour l'Euro." On l'aura compris, le Hazard Village a de l'avenir à Braine-le-Comte.