Centre

Une belle marque de solidarité qui ravit les victimes des orages

Les orages ont aussi fait des dégâts à Thieu, principalement dans la nuit de lundi à mardi. Certains coins du village rhodien portent encore les stigmates des violentes intempéries. Mais les riverains peuvent compter sur un coup de pouce providentiel.

En effet, ce mercredi après-midi, une trentaine de jeunes est venue prêter main-forte aux victimes pour tout nettoyer. "Quand j'ai vu les dégâts qui avaient été causés à Thieu, je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose", explique Rony Tournay, éducateur à la Maison de Jeunes du Roeulx. "J'ai lancé l'appel aux jeunes. Ils étaient une quinzaine au départ. Et finalement, c'est une trentaine qui est là aujourd'hui, sur le terrain."

Pour les sinistrés, c'est plus qu'un aide pratique. "Nous avions déjà eu des orages dimanche soir. C'était alors une rivière qui coulait dans la rue. Mais mardi, c'était un véritable fleuve qui a tout emporté", se désole madame Lisieri. Sa maison est située dans un creux du village et a ramassé toute la boue des champs plus hauts. "Mon mari avait déjà tout nettoyé une fois. Mais après le deuxième passage des orages, c'était très difficile. Ça nous fait donc plaisir de voir les jeunes du village venir nous aider. D'autant plus que ça leur transmet de belles valeurs."

Justement, par un beau mercredi ensoleillé, ces jeunes auraient pu vaquer à d'autres occupations plus ludiques. Et pourtant… "Je pense que c'est important d'aider les gens qui en ont besoin", commente Esmeralda. "Ici, il y a des couples de personnes âgées ou des gens qui n'ont pas beaucoup de famille. C'est dur pour eux, alors on les aide. Ma maison n'a jamais été inondée, mais si ça devait m'arriver un jour, j'aimerais bien qu'on fasse la même chose pour moi."

Ainsi, après les orages, les sinistrés de Thieu ont trouvé leurs rayons de soleil. "C'est souvent dans les moments difficiles qu'on découvre de belles personnes comme ça", conclut madame Lisieri.