Centre

Hélicoptères, bateau, fouilles à répétition et battue géante n’ont pas permis de trouver Maria Turco.

Mais où est Maria Turco ? C’est la question qui est sur les lèvres de tous les Louviérois depuis ce mercredi 6 juin. Cette dame de 79 ans souffrant de la maladie d’Alzheimer s’est littéralement volatilisée. Impossible pour la police de retrouver la moindre trace de son passage depuis son départ de la maison de repos "Résidence les Jardins d'Astrid" située à Maurage.

Les grands moyens ont pourtant été déployés pour tenter de la localiser. La police de La Louvière a notamment reçu l’appui de l’hélicoptère à caméra thermique de la police fédérale pour survoler toute la région, du bateau sonar de la protection civile pour fouiller le canal du Centre ou encore de la cellule personnes disparues.

Ajoutons à cela les chiens pisteurs et les patrouilles à pied qui ont ratissé toute la zone de recherche. « Samedi, plusieurs dizaines d’hommes ont par exemple procédé et des patrouilles en milieu urbain. Ils ont notamment fouillé les dépendances des habitations à proximité de la maison de repos. Vendredi, nous avions déjà incité les riverains à fouiller par eux-mêmes », explique Cristina Iacono, porte-parole de la police de La Louvière.

Ce dimanche, la famille et les proches de Maria ont eux-mêmes pris l’initiative d’organiser une battue géante dans le quartier de la maison de repos. « Tous les moyens possibles réalisables ont été déployés sur le terrain mais les recherches vont évidemment encore continuer. Il faut d’abord tirer des conclusions des différents éléments à notre disposition pour déterminer sur quelle base nous allons poursuivre. »

Avec par exemple des recherches étendues ailleurs en Belgique ou même à l’étranger ? « Rien n’est fermé. Différents éléments qui nous sont parvenus seront analysés. Nous n’excluons rien. Toutes les possibilités sont encore sur la table », poursuit Cristina Iacono.

Et si Maria avait pris la direction de l’Italie, son pays d’origine ? Même si cela semble complètement improbable vu son état de santé, rien n’est impossible. La chaîne de télévision Rai 3 a en tout cas diffusé un avis de recherche sur ses antennes ce week-end.