Centre

Jean-Marie Hoff a fait appel au MR pour siéger.

La hache de guerre n’est visiblement toujours pas enterrée entre Marceau Mairesse, chef de file du groupe M+, et Jean-Marie Hoff, colistier apparenté cdH. Après s’être renvoyés la balle pour justifier les mauvais résultats électoraux (trois sièges au lieu de sept en 2012), les deux conseillers communaux s’écharpent cette fois-ci à propos du conseil de police.

Au sein du conseil de police de la zone Mariemont, la commune de Morlanwelz envoie cinq conseillers : trois élus du PS, un de la liste 100% Citoyenne et un cinquième qui devait initialement porter la casquette de la liste M+. Marceau Mairesse revendiquait ce poste mais Jean-Marie Hoff est venu lui chiper en faisant appel au MR.

« Jean-Marie Hoff a sollicité un apparentement avec le MR pour obtenir un poste de conseiller de police », avance Marceau Mairesse. « Alors que c’est un membre du cdH et même le seul de l’entité de Morlanwelz. Il est allé négocier avec le MR afin d’y siéger durant trois ans et laisser les trois autres années à Céline Lembotte qui est conseillère communale MR. Si j’avais su qu’il était prêt à faire ce genre de choses, je ne lui aurais jamais proposé de venir dans notre liste M+. »

La version de Jean-Marie Hoff diverge. « Les sièges au conseil de police sont déterminés par des votes secrets », explique-t-il. « C’est vrai que j’ai demandé le soutien des deux conseillers MR qui ont voté pour moi. Il n’y a rien d’irrégulier là-dedans. Je ne serai pas apparenté MR pour autant. Je reste cdH. Je suis formel ! »

Le conseiller communal voulait absolument également siéger au conseil de police. « Pendant la campagne, j’avais dit à Marceau Mairesse que je désirais aller au conseil de police. Il m’a répondu oralement que j’aurais le siège s’il avait la main à ce moment-là. Mais il n’a pas respecté sa parole. J’ai appris il y a quelques semaines qu’il était aussi candidat pour le conseil de police alors qu’il m’avait promis le siège. »

La situation est donc tendue au sein du groupe M+ et elle le sera encore davantage lors des prochains conseils communaux. Marceau Mairesse en veut terriblement à Jean-Marie Hoff. Ce dernier appel en revanche au calme et souhaite continuer à siège sous la bannière M+. « Pour le moment en tout cas, je ne serai pas conseiller indépendant. Je reste avec M+. Mais j’aimerais que les choses se calment. »