Centre

L'espace de baignade et la plage ont attiré la foule durant la canicule.

L’été a été exceptionnel du côté de Godarville (Chapelle-lez-Herlaimont). Dès que le mercure grimpait, la foule se ruait vers le centre de délassement de Claire-Fontaine. Plage, toboggans, pédalos, beach-volley et surtout baignade ont attiré pas moins de 43.400 visiteurs sur l’ensemble de la saison touristique. Soit 166% en plus que le total de l’année 2017 qui s’était arrêté à 26.000.

Il s’agit tout simplement d’un score historique. « C’est le meilleur bilan depuis 2003 où nous avions accueilli 45.700 personnes », souligne Gaëtan Sgualdino, responsable communication du centre de délaissement de Claire-Fontaine. « Rien que pour juillet et août, nous avons dénombré 35.400 visiteurs. C’est plus du double de l’année dernière (14.812). »

En 2003, une canicule particulièrement forte s’était également installée sur le pays. « La météo a vraiment été le facteur réussite. Nous savons que les gens ne viennent pas tant qu’il ne fait pas beau. Grâce à cet été très chaud, nous avons eu des week-ends avec plusieurs milliers de personnes. »

Ouverte au public depuis le 15 juin, la baignade reste accessible jusqu’au 15 septembre. « Nous espérons que le temps s’améliore pour terminer en beauté », sourit Gaëtan Sgualdino. « Mais c’était vraiment une chouette année. La plage était souvent pleine. C’est vrai qu’il y avait des journées avec une plage très dense mais nous n’avons jamais atteint le niveau de saturation car nous avons la chance d’avoir un site très grand. »

Grâce à cette fréquentation exceptionnellement haute, le domaine de Godarville peut se targuer d’être l’un des attractions touristiques les plus visitées de la région du Centre, au même titre que le château de Seneffe notamment.