Centre

Dix ans après son lancement, le projet avance enfin

En décembre prochain, cela fera dix ans que la société Wilhelm & Co a remporté l'appel à partenariat européen lancé par la ville de La Louvière pour redynamiser son cœur de ville. Après de très longues tergiversations et certaines difficultés pour que les deux partenaires soient sur la même longueur d'ondes, le projet de la Strada est à nouveau les rails.

Plus que jamais pourrait-on même dire puisque ce mardi, le texte de la convention de mise en œuvre du partenariat mis sur pied pour faire aboutir cet ambitieux projet a été officiellement signé. Ce dernier devrait être approuvé dans les prochains jours par la ministre de tutelle, après quoi tous les feux seront au vert pour fonder un nouveau quartier sur l'ancien site Boch.

La signature de cette convention ne règle pas tout. Il faudra encore beaucoup de patience pour que la Strada soit inaugurée mais elle va permettre au promoteur de passer à la vitesse supérieure. « Nous allons pouvoir entamer les travaux de construction des résidences de la Strada, avec la réalisation d'un premier immeuble, « Le Clos des 7 Fontaines », 96 appartements et quelques commerces et restaurants au pied de l'immeuble », confirme Peter Wilhelm, CEO.

© EB

« Comme souvent dans ce genre de dossier, cela a été long et difficile. Mais aujourd'hui, nous sommes en mesure de nous lancer dans un grand défi : créer un nouveau quartier au coeur de La Louvière, le premier du genre puisqu'il s'agit d'un mixe entre logements, commerces et loisirs. Les gens ne vont pas venir à La Louvière mais revenir ! »

En dix ans pourtant, les choses ont changé. Mons, Charleroi ou encore Nivelles n'ont pas attendu pour se développer. « La concurrence est là, l'e-commerce se développe et la situation du commerce de détail n'est pas florissante. Mais nous sommes persuadés qu'il y a une opportunité à saisir. Nous croyons en ce projet parce qu'il est innovant, parce qu'il répond à une réelle attente, parce que nous allons offrir aux visiteurs une palette de fonctions et d'activités infiniment plus étendues que ce que l'on a connu jusqu'à présent. »

Pour l'heure et malgré la volonté affichée tant par la ville que par Wilhem & Co, rien n'est encore fait. De nombreuses étapes devront encore être franchies avant que la première pierre ne soit posée, et ce même si Peter Wilhem se veut ambitieux en annonçant une fin de chantier en 2024.