Centre

Les croisières sur le Canal du Centre peuvent malgré tout être organisées

Depuis mardi matin, l’ascenseur numéro 4 du Canal du Centre historique connaît une petite avarie, ce qui a poussé les équipes en charge de l’organisation des croisières quotidiennes sur le Canal du Centre à prévoir un plan B afin de, malgré tout, assurer l’accueil des visiteurs. 

“Il s’agit d’une avarie au niveau d’une vanne principale, entre deux pistons de l’ascenseur concerné. Nous espérons que ce problème pourra être résolu jeudi en fin d’après-midi au plus tard mais s’il devait persister vendredi ou ce week-end, ce n’est pas un réel souci”, précise Gaëtan Sgualdino. “Les personnes désireuses de vivre leur croisière doivent simplement se rendre à la Cantine des Italiens (rue Tout-y-Faut n°90 à 7110 Houdeng-Goegnies) et non aux ascenseurs. La billetterie y a été déplacée.” 

© DR


Ce mercredi, deux cars, soit 110 personnes, ont pu être accueillis sans le moindre couac. Au niveau des équipes, on relativise. “C’est presque au bénéfice des visiteurs puisqu’au départ de la Cantine des Italiens, ils vont franchir deux ascenseurs au lieu d’un.” D’autant plus que le moment est plutôt particulier : cela fait des années que plus aucun départ n’est organisé depuis la Cantine des Italiens.

En temps normal, deux croisières quotidiennes sont organisées sur le Canal du Centre, au départ de l’Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, vers la salle des machines des ascenseurs hydrauliques 2 et 3 à Strépy-Bracquegnies, en passant la première écluse automatique de Wallonie et en franchissant l’ascenseur hydraulique n°4 à Thieu.