Centre

L'opération est toujours en cours. Les recherches pourraient être liées à la disparition de Maria Turco

Ce samedi, la police fédérale, la police locale de La Louvière, la protection civile de Ghlin et des plongeurs sillonnent les rues aux alentours de Strépy-Bracquegnies. Une trentaine d'hommes sont mobilisés. Il pourrait s'agir de recherches liée à la disparition de Maria Turco, une femme âgée de 79 ans, qui ne s'est plus manifestée depuis le 6 juin dernier. Elle avait quitté à pied la maison de repos "Résidence les Jardins d'Astrid", située rue Reine Astrid à La Louvière.

L'inquiétude est grande depuis mercredi à Maurage et plus particulièrement dans la famille de Maria Turco. Elle avait été placée dans la résidence deux jours auparavant. Elle souffre de la maladie d'Alzheimer. Sa santé nécessite donc une attention toute particulière.

Au moment de sa disparition, elle était vêtue d'une blouse blanche à longues manches et d’un pantalon noir. Elle portait également un sac à main en tricot de couleur bleu roi.

Déjà jeudi dernier, la police a déployé la procédure de recherche de personnes âgées. A savoir le lancement d'un hélicoptère avec capteur thermique ainsi que l'appel à des chiens pisteurs.