Centre

L’artiste Amy Tova vient de sortir un titre entraînant pour soutenir l’équipe nationale belge de football.

We are Belgium, c’est le nom choisi par Amanda Gentile, alias Amy Tova, pour incarner son hymne des Diables Rouges. Présenté la semaine dernière, la chanson est officiellement sortie ce mardi 5 juin sur toutes les plateformes de téléchargement légal.

Il suffit d’écouter cette chanson pour se rendre compte de son potentiel auprès des fans des Diables. "J’ai voulu une chanson qui soit facile à chanter pour les supporters. Je voulais aussi quelque chose de tribal pour incarner le côté guerrier", explique Amanda Gentile. "J’ai déjà reçu énormément de bons retours de la part de fan de football, notamment du groupe de supporters les Diabolux."

Cette réalisation électronique est 100% louviéroise. Les voix et les compositions sont le fruit de collaborations avec d’autres artistes de la Cité des Loups. Mais c’est bien Amanda qui a construit le projet. "Je suis partie d’une composition personnelle puis plusieurs personnes m’ont épaulée. J’ai composé la mélodie l’année dernière lorsque j’étais sur la route de mes vacances en Italie."

C’est donc un peu par hasard que la jeune femme a transformé sa chanson en hymne des Diables Rouges. "Lorsque mon mari l’a écouté, il m’a fait remarquer que ça collerait parfaitement avec une chanson pour le football. Puis les mois sont passés et je n’y ai plus pensé. Jusqu’à ce que j’entende que Damso ne faisait plus l’hymne officiel. Donc je me suis lancé même si je savais qu’il y aurait plein d’autres artistes avec la même idée."

Plusieurs autres artistes (Marka, Michel Michel, le Grand Jojo, Kiki l'Innocent, ...) ont en effet déjà tenté le coup. Mais We are Belgium se veut être une chanson plus "sérieuse".  Un clip sortira également très prochainement. "Nous sommes en plein montage. D’ici la fin de la semaine prochaine, il devrait être en ligne", sourit-elle.

Amanda, artiste complète de 31 ans, a créé son label Amy Tova il y a quelques années. Depuis, cette pianiste également fan de musique électronique tente de se faire connaître. Son projet intitulé Oria et son titre Everybody’s Freedem sont d’ailleurs passés à plusieurs reprises sur les ondes de DH Radio.