Charleroi-Centre

Les toutous, qui vivaient dans la même maison, sont dans un état cachectique.

C'est en 2016 que la Société Protectrice des Animaux de Charleroi a reçu une plainte concernant des faits probables de maltraitance animale au sein d'un foyer de Jumet. Le service d'inspection a bien entendu été envoyé à cette adresse mais les propriétaires ont toujours refusé l'accès de leur habitation.

Bref, le refuge carolo ne pouvait rien faire sans une intervention du Service Public de Wallonie qui, ce vendredi, est descendu sur les lieux avec la brigade canine de la police locale carolo. « Sur place, nous avons découvert douze chiens avec la peau sur les os », déplore le directeur de la SPA, Franck Goffaux. « Ce sont des croisés american staff et, vu leurs mamelles gonflées, les femelles ont été utilisées pour la reproduction. Ces toutous sont très sociables et recherchent les câlins. Mais ils n'étaient clairement pas assez nourris ».

Les propriétaires ont fait abandon volontaire de 11 de leurs 12 chiens. Il a été accepté qu'ils puissent garder le dernier, sous surveillance. Ont-ils été dépassés par le nombre ? Toujours est-il que les animaux saisis seront confiés au vétérinaire dès ce samedi. « Mais lorsqu'ils se seront remplumés, tous devraient pouvoir être proposés à l'adoption », poursuit Franck Goffaux. Malheureusement, les toutous n'auront pas encore la force de participer à la Journée Mondiale des Animaux de la SPA qui se tiendra ce samedi, toute la journée, au Château de Monceau-sur-Sambre. Une balade canine de 5 kilomètres est prévue, soit avec votre chien, soit avec l'un des huit candidats à l'adoption du jour.