Charleroi-Centre Interpellé à son boulot hier matin, il a été entendu par la justice, puis libéré.

L’assaillant qui avait brutalisé Miss Namur à sa sortie du centre commercial Rive Gauche, fin mars, a été interpellé hier par la police.

Les forces de l’ordre ont fait irruption à son lieu de travail, mardi dans la matinée, pour l’interpeller. Il aurait été reconnu par une photo où il était de dos. L’homme, marié et père de famille inconnu de la justice, a été entendu pour attentat à la pudeur et faits de violence, mais il a été remis en liberté après son audition, sous conditions.

Entendu par les magistrats, il a reconnu s’être emporté sur la jeune femme, mais nie lui avoir mis la main aux fesses. Au contraire, d’après lui, la moutarde lui est monté au nez après avoir reçu un verre de coca dans la figure de la part de Miss Namur.

D’après nos informations, l’homme était complètement saoul lors de l’altercation avec la jeune Miss et sa mère. Après les faits, il aurait d’ailleurs été hospitalisé plusieurs jours des suites d’une crise cardiaque due à l’abus d’alcool.