Charleroi-Centre Cassia Priels a remporté le trophée du mérite sportif Espoir de la Ville de Charleroi.

Jeune et déterminée, Cassia Priels connaît une année sans faille. Après ses prouesses au Canada, suivies du Fit Challenge à Gand, la gymnaste du Gymnos Charleroi est en pleine évolution. À quatorze ans, elle a remporté le trophée du mérite sportif Espoir de la Ville de Charleroi, jeudi dernier. "Je ne m’y attendais pas du tout", reconnaît Cassia Priels. "On est allé à la cérémonie pour faire acte de présence puisque je faisais partie de la liste mais quand on a dit mon nom, j’étais hyper surprise. J’ai regardé mes entraîneurs, étonnée, en leur disant ‘mais c’est moi’ ."

Alors qu’ils étaient plus d’une dizaine d’Espoirs sportifs en lice, c’est finalement Cassia Priels et Alexis Baudoux (boxe française) qui ont remporté le titre.

"C’est important dans une carrière de gagner ce genre de prix", continue la gymnaste carolo. "C’est une manière de se faire davantage connaître, de montrer qu’on est présent et le travail qu’on fait. J’avais déjà gagné des trophées de mérite sportif, mais pas celui de la Ville de Charleroi. C’est plus prestigieux, c’est énorme de l’avoir remporté. Plus on gagne de prix, plus cela vous motive à travailler encore et encore."

Un prix qui arrive au bon moment pour la sportive quelque peu minée par une blessure au genou. "On m’a déjà fait trois infiltrations pour mon genou", explique Cassia Priels. "Le moral a du mal à suivre dans ces moments-là. C’est un problème héréditaire… Tout ce que j’espère, c’est d’être prête pour le Top Gym (NdlR: organisé les 25 et 26 novembre, par le Gymnos Charleroi). Je dois y participer ! Si je ne peux pas, mon moral va vraiment en prendre un coup. C’est l’événement qui me motive depuis que je suis petite…"