Charleroi-Centre 2015 était une année de records positifs pour le refuge carolo.

Sept chiens et six chats recueillis chaque jour : c’est la moyenne affichée par la SPA de Charleroi en 2015, ce qui porte le total de toutous à 2.600 et de matous à 2.293. Pour les deux espèces, le refuge a connu un net recul d’entrées l’an dernier, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

"En 2008, nous avions accueilli quelque 6.600 chiens", se souvient le directeur, Franck Goffaux. "Mais la véritable satisfaction de cette année, c’est notre taux de replacement de 82 % des chiens qui constitue un record. Cela veut dire que 8 sur 10 sont soit rendus à leur maître, soit adoptés par de nouveaux propriétaires. Les autres sont toujours à l’adoption ou ont été recueillis ou saisis dans un état de santé qui n’a malheureusement pas permis de les sauver."

Preuve de l’excellent turn over du refuge : l’un des trois chenils était complètement vide au mois d’août dernier, alors que les vacances sont généralement propices aux abandons.

Pour l’ensemble du pays, la prolifération des chats reste une problématique. Mais là encore, la SPA carolo se distingue positivement. "Nous avons recueilli 800 félins en moins que l’an dernier, tout en conservant le même nombre de replacements, à savoir 450", poursuit Franck Goffaux. "Cette baisse peut s’expliquer par le plan de stérilisation mis en place par des communes telles que Charleroi, Courcelles, Châtelet et Farciennes. Notre désavantage, c’est que l’on trouve facilement et gratuitement un chat par le bouche à oreille ou sur Internet. Ici, à la SPA, nous devons tenir compte du coût réel qui comprend la stérilisation, les vaccins et la puce électronique, ce qui influe évidemment sur le prix."

Mais en 2015, le refuge a investi plus de 200.000 € pour l’accueil des félins, en aménageant notamment un espace de quarantaine. "Tout chat recueilli est donc placé en observation avant d’être mis à l’adoption. Cela permet d’éviter certains drames, comme un décès inopiné peu après avoir trouvé un nouveau foyer. Les chats qui sortent de la SPA sont donc sains, vaccinés, pucés et stérilisés !", ajoute Franck Goffaux.

Par ailleurs, le refuge a aussi pris en charge 64 lapins, 37 moutons, 33 oiseaux, 76 rongeurs et 28 reptiles et autres nouveaux animaux de compagnie. Sans parler des 23 équidés qui ont occupé quasi tous les boxes au fil de l’année.