Charleroi-Centre

Bien que de nombreuses rues aient été rénovées ou figurent sur la longue liste du plan routes, force est de constater que certains riverains carolorégiens ne décollèrent pas devant l’état parfois déplorable de leur voirie.

C’est notamment le cas de Mélissa Molino, une habitante de la rue des Preys à Montignies-sur-Sambre.

Dans le quartier, la jeune femme est la dernière arrivée. Pourtant, elle compte bien se faire entendre. "Je ne suis propriétaire que depuis le mois d’avril. Toutefois, au vu de l’état catastrophique de notre voirie, je me suis dit que nous devions faire bouger les choses."

À plusieurs reprises, la dame a interpellé le cabinet de l’échevin des Travaux Eric Goffart (CDH). "On m’a indiqué qu’il fallait attendre les travaux d’Electrabel avant de refaire les voiries. De plus, pour la rue des Preys, il semblerait que rien n’est prévu avant les six prochaines années."

Lassée, Mélissa a décidé de faire entendre sa voix via les réseaux sociaux, avec la création d’une page Facebook, sobrement intitulée SOS la rue des trous - la rue des Preys. "Nous n’allons pas récolter 5 ou 6.000 like, étant donné qu’il s’agit d’une petite rue." Toutefois, à petite échelle, l’écho a bel et bien résonné.

Il faut dire que l’état de la voirie est critique : au bon temps, les véhicules doivent, au mieux, éviter les trous. En période de pluie, en revanche, d’immenses flaques se forment et son difficilement évitables.

Avec ce geste, Mélissa pense également à ses voisins. "Il s’agit d’un quartier où les personnes âgées sont présentes en majorité. Pour elles non plus, cette situation n’est pas viable : que se passerait-il si elles venaient à chuter à cause d’un trou ? Attend-on que quelqu’un se blesse pour enfin démarrer les travaux ?", s’interroge-t-elle.

De son côté, le cabinet du bourgmestre est bien conscient de l’état de la voirie, comme de nombreuses autres à Charleroi, et confirme qu’une solution sera trouvée pour la rue des Preys (voir ci-contre). "Pour ma part, j’attends de véritables réponses", termine Mélissa.

Rue des Preys : une rénovation attendue entre 2018 et 2019

La rue des Preys ne fait pas partie du plan route de cette année. "Toutefois, elle sera refaite", assure-t-on du côté de l’échevin des Travaux Eric Goffart (CDH). "Si ce n’est pas en 2018, ce sera pour 2019." Il faut savoir que ce n’est pas la Ville seule qui décide la période à laquelle des travaux doivent démarrer. "Il y a des réunions entre les services de la Ville et les impétrants. Nous devons tenir compte de leur impératif avant de nous lancer dans un chantier." Le prochain plan route sera présenté au printemps prochain. Par ailleurs, 1,2 million a été confirmé pour la refonte totale de la rue du Moulin de Montiginies-sur-Sambre. Quant à la rue des Preys, un entretien est prévu à court terme. Il permettra, provisoirement, de procéder aux réparations de voiries.

M.Co.