Charleroi-Centre

Pour Halloween, la rédaction de La DH s’est prêtée au jeu de vous faire peur.

Ce soir, c’est Halloween. Alors que les enfants iront frapper aux portes pour obtenir "des bonbons ou un sort" , déguisés et grimés, et que les esprits des morts seront de sortie avant leur célébration le lendemain, à la Toussaint, la rédaction de La DH s’est prêtée au jeu de faire peur à ses lecteurs.

Dans cette double page, trois scénarios sont développés. Trois situations catastrophiques qui, espérons-le, n’auront jamais (ou jamais plus) à se produire, mais qui restent des réalités potentielles : un incident nucléaire, une attaque dans une école, et un violent incendie aux heures de pointe.

C’est l’occasion , aussi, de rappeler quelques consignes de sécurité et de faire un tour d’horizon des dispositions mises en place préventivement par les autorités, qui elles aussi se sont dit à un moment : "Et si… ?"

À l’heure où les militaires sont dans les rues, la police en sous-effectif, les pompiers en surmenage, et que des inquiétudes sur la sûreté du nucléaire est remise en question par nos voisins directs, il est bon de se rappeler qu’il y a, au quotidien, des hommes et des femmes qui luttent, chaque jour, pour notre sécurité à tous.

Donc, touchons du bois, et bonne lecture !