Charleroi-Centre

La possibilité d’installer une trémie au rond-point du Bultia est à l’étude

AUTOROUTE Depuis plusieurs semaines, les habitants de Loverval entendent certaines rumeurs à propos de la construction de l’autoroute E 420, prévue pour désengorger le trafic sur la Nationale 5 au sud de Charleroi. Le tracé du futur axe autoroutier devrait passer par Gerpinnes et Loverval pour relier le rond-point Ma Campagne à la Blanche Borne.

Les comités de quartier et les membres de l’ASBL Nos Vilâdjes se sont réunis samedi dernier pour faire le point sur ce dossier chaud en présence d’élus locaux et d’un représentant du cabinet du ministre wallon de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry.

“La dernière réunion date du 6 février 2010. Pour connaître l’état d’avancement du dossier, nous avons rencontré de nombreux ministres”, explique Marc Mossay, habitant du quartier des Morlères. “La conclusion de notre pèlerinage est que rien n’est décidé. Les différents cabinets n’ont pas le même point de vue sur le dossier et la Région wallonne n’a pas l’argent nécessaire pour mener ce projet pour le moment.”

Cependant, une étude est en cours pour la réalisation de la trémie au rond-point du Bultia. “Les spécialistes sont en train de voir s’il n’existe pas d’autres solutions pour réguler le trafic”, s’est justifié Michaël Leclercq, représentant du ministre Henry. “Quant au tracé, il n’est pas encore déterminé. Plusieurs études seront lancées prochainement pour analyser toutes les possibilités.”

Cette réflexion a provoqué le mécontentement de l’échevin Alain Struelens : “Des études ont déjà été faites. Il faut oser prendre des décisions maintenant”.



© La Dernière Heure 2011