Charleroi-Centre Nicolas Delvecchio a poussé son dernier souffle malgré les efforts des secouristes.

Nicolas Delvecchio n’avait que 26 ans et il a malheureusement trouvé la mort, ce samedi à l’aube, sur la Nationale 5 à hauteur de Frasnes-lez-Gosselies.

Statistiquement, c’est durant le week-end que la route fait le plus de victimes. Et souvent, ce sont les jeunes conducteurs qui en font les frais.

Le jeune conducteur circulait à bord de son Alfa Roméo en direction de Charleroi. À l’endroit de l’accident, la route effectue une chicane, mais il a semble-t-il été surpris par un chantier, pourtant signalé par plusieurs panneaux. Le véhicule conduit par le Jumétois a filé tout droit pour percuter violemment un talus de terre. Suite au choc, l’avant de la voiture a été véritablement pulvérisé.

Témoin des faits, un infirmier de passage s’est aussitôt porté au secours de Nicolas Delvecchio et a entamé un massage cardiaque tandis qu’une autre automobiliste appelait le service 100. Le SMUR s’est rendu sur place dans les plus brefs délais et les ambulanciers ont procédé eux aussi à des manœuvres de réanimation durant près d’une heure.

En vain : Nicolas Delvecchio a poussé son dernier souffle malgré le travail des secouristes pour le maintenir en vie.

Descendue sur place, la police locale de la zone Brunau (Fleurus - Pont-à-Celles - Les Bons Villers) s’est chargée de constater ce dramatique accident et d’avertir le parquet. Les inspecteurs ont également dû annoncer cette terrible nouvelle aux proches du jeune défunt qui se sont vu proposer le soutien du bureau d’aide aux victimes.