Charleroi-Centre Willy Decuir ne se représentera pas au poste de bourgmestre.

Le bourgmestre de Froidchapelle, Willy Decuir (MR), a également décidé de ne pas se représenter comme candidat au poste de bourgmestre lors des prochaines élections communales. "J’aurai 68 ans l’année prochaine, 6 ans de plus ça ferait 74 ans, ça ne me paraît pas raisonnable. J’estime qu’il est temps de laisser ma place aux jeunes. Je pourrais faire une ou deux années de mandat seulement et ensuite passer la main mais je n’en ai pas envie. Il y a aussi une vie à l’extérieur de la politique", explique le bourgmestre qui souhaite se consacrer également à sa vie de retraité.

Cependant, Willy Decuir souhaite se présenter sur les listes électorales mais en dernier lieu, dans l’objectif de soutenir la liste. Devenir conseiller ? "Pourquoi pas ? Ça ne me dérangera pas, je pourrais les aider s’ils ont besoin même s’ils sont capables de gérer la commune tout seul. Ça me permettrait d’avoir un emploi du temps moins chargé et de quitter la politique petit à petit."

Pour l’élection du futur bourgmestre, il y en a deux qui sont susceptibles de reprendre le flambeau : le 1er échevin, Jean-Pol Bouillot (MR), et le président du CPAS, Alain Vandromme (MR). Ils sont, tous les deux, capables de reprendre le poste. "Ils ont l’expérience. Nous étions sur la même liste en 2001, ils s’y connaissent. Ils vont s’arranger entre eux mais c’est l’électeur qui décidera. La dernière fois, il n’y avait que dix voix de différence entre eux." La concurrence n’a pas l’air d’être présente dans ce parti, l’esprit d’équipe est important. "Il faut pouvoir tourner la page à un moment. Je pars à l’aise et je ne changerai pas d’avis."

Willy Decuir aura été un bourgmestre présent pour sa commune en menant quelques projets, notamment au niveau des logements sociaux, tourisme, ou encore le nouveau terrain de football de Froidchapelle.