Charleroi-Centre L'idée était simple, mais a conquis tout le monde en 2015 quand elle a été présentée: transformer n'importe quel ordinateur à 1 écran en ordinateur à 3 écrans. 

C'est à Gerpinnes que Charlee Jeunhomme, Thomas Castro et Laurent Wéry ont lancé leur startup Slidenjoy. "Le Slide", c'est le nom du produit, promet d'ajouter deux écrans à un ordinateur avec une connectique simple, pour tripler la largeur d'écran disponible. Un must pour de nombreux travailleurs fatigués de devoir alterner entre plusieurs programmes affichés sur un seul écran.

Ils ont lancé un crowdfunding sur Kickstarter pour leur solution "triple écran" et ont récolté rapidement 500.000 dollars, un montant qui a dépassé les 4 millions de dollars assez rapidement, avec 10.000 précommandes. Aujourd'hui, Slidenjoy prévoit 100.000 unités par mois, rien que sur le marché européen. 

Après une année plutôt houleuse, où de nombreux "backers" (les gens ayant acheté en précommande sur Kickstarter) et magazines spécialisés ont commencé à s'inquiéter à grands cris de l'absence de résultat, et d'une communication parfois bancale, le produit semble enfin prêt à être présenté.  "La demande est devenue si grande que nous avons décidé d'augmenter notre capital, pour accroître notre croissance, et de conquérir le marché américain tout en ouvrant des sites de production dans d'autres pays", expliquent aujourd'hui les 3 fondateurs dans un communiqué.

C'est à Las Vegas, au CES, un salon des technologies, que sera présenté l'outil. Le salon ouvre ses portes ce soir à 19h (heure européenne). Toujours mordante, comme quand elle avait souhaité offrir 10.000 paquets de frites pour rencontrer le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, la startup gerpinnoise en profite pour tacler le géant Razer qui avait eu une idée similaire, "Valerie", en expliquant que "Le Slide", lui, est un produit, et pas juste un projet.

L'extension d'écran est annoncé comme compatible Windows et Mac par un simple port USB (2, 3 ou type-c), en ajoutant 2 nouveaux écrans haute définition (Full HD) de part et d'autre d'un ordinateur portable. 

Le prix pour l'édition de base, quant à lui, n'a pas été annoncé officiellement, mais devrait se situer entre 250 et 400 euros, si on en croit les prix proposés en 2015. 

© Slidenjoy