Charleroi-Centre Fabrice Focant garde les pieds sur terre, mais il connaît la force de son groupe.

Où s’arrêtera Gosselies, cette saison ? Le matricule 69 est la bonne surprise de ce championnat. Après un exercice difficile, il réalise un début de campagne fantastique. Au terme de dix rencontres, les Casseroles affichent un bilan de huit victoires, un nul et une seule défaite.

La première tranche ne pouvait pas leur échapper. "C’est une belle récompense pour tout le club", lance Fabrice Focant, le mentor des Gosseliens. "C’est la preuve que le travail peut être récompensé."

Pourtant, les deux derniers matchs de la RGS n’étaient pas simples. Les hommes du président Scimemi ont dû défier Monceau et Pâturages, deux prétendants au titre. "Il ne fallait rien lâcher. Il y a quinze jours, on a commencé à se dire que le gain de la première tranche était un objectif possible. Pourtant, contre Monceau, le groupe a eu un peu de chance. Les Moncellois méritaient au moins un point. Face à Pâturages, mes gars n’ont pas réussi à tuer le match. Heureusement, cela n’a pas porté à conséquence."

Gosselies - qui visait le maintien avant le coup d’envoi de la saison - se retrouve avec son ticket pour le tour final en poche. Il occupe la tête du classement, avec trois points d’avance sur son dauphin (Symphorinois) et… neuf sur la cinquième place (Antoing).

Mieux, Belœil, l’antépénultième de la série, accuse 19 unités de retard sur les Casseroles. "On ne va pas s’enflammer. Le maintien reste la priorité. On aura le temps de revoir nos objectifs à la hausse si cela continue de la sorte. Je sais que ce groupe a les qualités nécessaires pour faire quelque chose. Il faudra également éviter le petit relâchement, après le gain de cette tranche. Ce noyau a de la ressource. La concurrence est rude. Une équipe comme celle de Monceau m’a impressionnée. C’est vraiment costaud."

L’entraîneur sait qu’il peut compter sur un groupe au complet. "J’ai encore des gars qui peuvent apporter un plus. La saison sera longue. Je compte d’ailleurs donner du temps de jeu à plusieurs éléments, en coupe, ce mercredi. Je suis certain que l’équipe sera aussi forte."