Charleroi-Centre Sauvée par la SPA, la jeune chatte a été adoptée par la petite Léa de Thy-le-Château.

Si le quotidien de la SPA de Charleroi n’est pas toujours rose, certaines histoires réchauffent le coeur. Et celle de Pacha, la petite chatte amputée, restera longtemps gravée dans les mémoires du personnel du refuge carolo. 
 
"On nous l’a amenée dans un piteux état, le 16 novembre dernier", raconte Nathalie Van Namen, directrice-adjointe. "Elle était d’une maigreur extrême et avait la patte arrière-gauche en partie sectionnée. L’os était apparent comme si elle s’était libérée d’un piège. Son état de santé était inquiétant mais elle était si gentille et avait tellement envie de vivre que nous avons décidé de tout faire pour la sauver. Le vétérinaire l’a donc prise en charge et a procédé à l’amputation totale de sa patte blessée."   

S’en sont suivi plusieurs semaines de revalidation au sein de l’infirmerie de la SPA où les ouvriers se sont relayés pour prodiguer des soins à Pacha la rescapée. 

"Nous nous sommes attachés à elle au point que nous voulions la garder pour en faire notre mascotte", ajoute Nathalie Van Namen. "Mais vu son handicap, elle aurait été dans l’incapacité de se défendre face aux chats de gouttière qui vagabondent autour de notre refuge. Il a donc été décidé de la proposer à l’adoption afin qu’elle trouve une famille qui lui proposerait un foyer où elle serait à l’abri, sans devoir sortir."

Pacha a trouvé une famille

L’histoire, partagée sur Facebook en vidéo, a aussitôt attiré l’attention de Sandy Romain, une enseignante de Thy-le-Château. 

"Le cas de Pacha m’a immédiatement émue. Il m’a rappelé celui de mon chat actuel, qui a été renversé par une voiture et qui a failli perdre une patte. Et quand j’ai montré la vidéo à ma fille Léa, âgée de 6 ans, elle a tout de suite voulu que nous l’adoptions. Elle m’a dit : maman, il faut lui donner une deuxième chance !"
 
D’autres candidats s’étant manifestés et, dans le doute, Sandy Romain n’a rien promis à sa fille qui trépignait pourtant d’impatience. 

Une bonne occasion de lui faire la surprise, ce jeudi, au retour de l’école. Des étoiles dans les yeux, Léa a ainsi découvert son nouveau compagnon à trois pattes et au pelage blanc comme neige. 

Une nouvelle amitié est née…

© D.R.