Charleroi-Centre Pour la seconde année consécutive, la cavalcade de Fleurus s’est déroulée dans des conditions particulières. La menace terroriste étant toujours bien présente, la sécurité des festivités doit être adaptée. Alors que la 137e édition est encore fraîche dans bien des têtes, la ville a tiré un premier bilan. "Le collège communal tient à remercier les forces de sécurité, la police, les pompiers, la Croix-Rouge, ainsi que les services communaux pour le travail exemplaire qui a assuré une pleine sérénité à notre manifestation", a communiqué la ville.

Si la sécurité était maximale, force est de constater que la cavalcade a perdu, par moments, de sa saveur. Gilles, Paysans Bernardins et Indésirables étaient bel et bien de sortie. "C’est eux qui ont honoré notre tradition folklorique", mentionne la ville. Par contre, le défilé du cortège n’a pas eu lieu. Déception également du côté des animations annexes [...]


L'intégralité de l'article dans votre DH Charleroi-Centre