Charleroi-Centre La ligne de train reliant Paris à Charleroi refait parler d’elle. Cette fois, ce n’est pas la Belgique qui évoque le sujet mais bien la France, par l’intermédiaire de Philippe Biais (LR), conseiller municipal à Jeumont et Gérard Dupagny, président de l’association À Fond de Train.

En dix ans, la fréquence de la ligne Paris-Maubeuge s’est réduite de moitié. Si bien que Philippe Biais et Gérard Dupagny ont élaboré un groupe de réflexion transfrontalier afin de trouver des solutions pour l’avenir de la ligne. 

Charleroi est très prisée par les Français du nord. "De nombreux citoyens travaillent en Belgique. Ils s’y rendent en voiture car il n’y a aucune liaison directe vers Charleroi", affirme le conseiller municipal. "Idem pour l’aéroport de Charleroi." BSCA voit défiler de nombreux Français. "Le problème reste le même : l’accessibilité via les transports en commun est nulle."


L'article complet se trouve dans votre DH Charleroi-Centre