Charleroi-Centre

Le corps sans vie de Jérôme Pinera, un jeune homme de 31 ans disparu depuis la nuit de dimanche à lundi, a été retrouvé jeudi après-midi à Fleurus, dans un ruisseau perdu au milieu des champs. 


Epileptique, la victime s'était volatilisée au retour des soumonces à Binche. L'homme avait passé la soirée de dimanche à Binche, avec des amis, aux soumonces générales. Il avait bu quelques bières avant d'être ramené chez lui à Fleurus, vers 04h00 du matin. Selon l'analyse des vidéosurveillances, le jeune homme n'a toutefois pas poussé la porte et a fait demi-tour pour se diriger vers la place Albert Ier. Après avoir uriné sur une façade, il avait tenté vainement d'entrer dans un café. Celui-ci étant fermé, il s'était ensuite dirigé vers la gare, disparaissant du champ des caméras.

Alertée par les proches mardi, la cellule disparition de la police a entamé les devoirs d'enquête, en n'écartant aucune piste. Les devoirs de téléphonie n'ont pas permis de localiser Jérôme Pinera, dont le portable était éteint. Epileptique et devant suivre un traitement, il n'était pas en possession de ses médicaments, ce qui inquiétait d'autant plus ses proches.

Mercredi, l'hélicoptère de la police fédérale a survolé la région de Fleurus, sans résultat. Ce jeudi, une réunion a été organisée entre les enquêteurs de la cellule disparition, le parquet de Charleroi et les proches du jeune disparu.

Des chutes de neige étant prévues vendredi, des battues ont été organisées ce jeudi après-midi. Elles ont permis de découvrir le corps sans vie de Jérôme Pinera dans un ruisseau longeant un chemin de terre, au milieu des champs, entre Fleurus et Mellet. Un examen externe sera réalisé ce soir par le médecin légiste afin d'exclure toute piste criminelle.​