Charleroi-Centre

Dix trafiquants de drogue arrêtés hier

CHARLEROI L’établissement semblait tout à fait cordial. A priori. Et pourtant, il camouflait un trafic de drogue très important. C’est à Charleroi que ça s’est passé, dans la rue Turenne, bien connue pour habiter des trafiquants de drogue.

Ce mardi, la police fédérale a mené une vaste opération visant un établissement, appelé le Chicha Bar.

Depuis juin dernier, les enquêteurs fédéraux surveillaient ce local, situé dans une des rues les plus mal fréquentées du Pays noir. Il s’y déroulait un trafic de drogue en sous-main, essentiellement d’herbe, que les auteurs qualifiaient de “thé menthe” pour des raisons de confidentialité.

Des observations ont été menées et, ce mardi après midi, l’opération coup de poing de la police fédérale a conduit à l’interpellation de 17 personnes. Il y avait un peu de tout : des serveurs du Chicha Bar , qui dormaient en fait dans l’établissement, mais également des patrons qui récupéraient l’argent de la drogue.

Dans cet établissement, un thé menthe signifiait une dose d’herbe. Les trafiquants travaillaient d’ailleurs à flux tendus, ne conservant qu’une dose minime de produits stupéfiants sur eux.

Ce mardi, les enquêteurs ont pris l’un des gros poissons en flagrant délit, avec une belle quantité d’herbe. Un kilo, selon nos infos. Ses acolytes, dont certains dormaient dans les appartements au-dessus du bar, ont également été pincés. Au total, dix individus d’origine marocaine ont été présentés au juge d’instruction Pierre Hustin, en charge du dossier. La plupart d’entre eux ont réclamé un interprète pour se faire entendre.

Tout au long de la journée ce mercredi, les trafiquants ont été entendus, avec leurs avocats, avant d’être placés sous mandat d’arrêt. Une belle prise pour la section stups de la police fédérale de Charleroi qui, depuis le début 2011, semble mettre le cœur à l’ouvrage pour démanteler de gros trafics de stupéfiants.



© La Dernière Heure 2011