Charleroi-Centre

Son ex-femme l'a fait exécuter par des tueurs pour le problème de la garde de leur fils de 18 mois

MELLET La section homicides de la police fédérale de Charleroi a résolu l'enquête sur l'assassinat de David Ervinckx, ce jeune comptable de Nalinnes abattu de deux balles à Mellet, le 28 mars dernier. Plusieurs personnes sont actuellement auditionnées par la juge d'instruction Véronique Desneux et parmi celles-ci figure l'ex-femme de la victime qui lui disputait la garde de Théo, leur fils de 18 mois.

Les enquêteurs, qui avaient rapidement suivi la piste du "contrat", ont pu obtenir des aveux de la part de certains suspects, inconnus de la Justice jusqu'alors. Il apparait en effet que David Ervinckx a été attiré dans un traquenard : quelques jours avant le crime, le jeune papa de 36 ans avait reçu l'appel d'un prétendu client qui désirait le rencontrer pour prendre en charge la comptabilité de sa société. Un rendez-vous avait ainsi été fixé à Mellet, le 28 mars vers 20 heures.

David s'y était rendu avec son Alfa Roméo. Arrivé à l'adresse, il avait immédiatement été abattu de deux balles dans le flanc par un tireur qui a pris la fuite, probablement à bord d'une BMW noire conduite par un complice. Le lendemain de l'assassinat, le tribunal de la Jeunesse devait justement rendre une décision à propos de la garde du petit Théo. David Ervinckx espérait voir son fils plus souvent. Cela restera malheureusement impossible.

© La Dernière Heure 2013