Charleroi-Centre

Les syndicats ont insisté pour que le travail reprenne comme prévu après la journée de grève de mercredi

CHARLEROI Un chauffeur de bus carolo a été la victime d'une agression mercredi en fin de journée sur l'une des seules lignes qui fonctionnaient vu la grève quasi générale des conducteurs de la société.

Le véhicule du chauffeur était stationné sur le parking de l'aéroport. Le conducteur s'apprêtait à embarquer des voyageurs pour les emmener vers la gare du Sud à Charleroi. Des jeunes ont insisté pour monter sans titre de transport, d'après la porte-parole des TEC. Le conducteur a refusé.

Au moment de démarrer, le chauffeur a entendu un bruit sourd à l'arrière du bus. Il a voulu identifier l'origine du bruit et aurait alors été pris à partie par les jeunes refoulés, selon la porte-parole.

La police, présente à l'aéroport, est rapidement intervenue. Trois jeunes auraient été arrêtés. Le chauffeur, touché à une pommette, a quant à lui reçu des soins avant de pouvoir rentrer chez lui.

Jeudi matin, les bus carolos sont sortis normalement. Les syndicats ont insisté pour que le travail reprenne comme prévu après la journée de grève de mercredi, survenue après deux jets de pierres.

© La Dernière Heure 2011