Charleroi-Centre

Les contrôleurs des TEC Charleroi qui avaient spontanément débrayé jeudi en début de journée ont repris le travail, tout comme les quelques chauffeurs qui les avaient suivis dans leur mouvement, indique la porte-parole de la société. 

Cette grève avait pour origine le fait que, jusqu'ici, seuls les contrôleurs pouvaient accéder à un poste en interne, cette possibilité étant désormais offerte également aux chauffeurs. 

Une réunion de conciliation s'est tenue dans la matinée et a permis une reprise normale du trafic sur toutes les lignes, signale-t-on au siège des TEC Charleroi.