Charleroi-Centre

Année après année, le site minier du Bois du Cazier attire toujours plus de visiteurs.

Pour rappel, sur l’ensemble de l’année 2016, le site historique a reçu la visite de près de 57.000 personnes. Un record qui s’explique, entre autres, par les commémorations des soixante ans de la catastrophe du 8 août 1956.

Toutefois, le Bois du Cazier garde le cap. "Plus de 9.000 personnes ont fréquenté le site classé au patrimoine mondial ces mois de juillet et août", note le service communication du site minier. "Des chiffres qui confirment la progression de fréquentation du Bois du Cazier."

Chaque année, les commémorations du 8 août attirent de nombreux visiteurs. Mais cela n’explique pas tout. Le Bois du Cazier a été très actif cet été. "Des événements ont animé l’ancien charbonnage : la Fête de la Gratuité pour célébrer les cinq ans de la reconnaissance Unesco, le festival du chant choral et la Journée du Souvenir du 8 août", précise le Bois du Cazier. "De nouvelles attractions ont également attiré le public : le film en mapping 3D, la restauration de l’ancien camion de sauvetage, la reconstitution du logement ouvrier et la peinture murale 262 . En outre, des animations entre nature et culture se sont tenues tous les vendredis, alliant histoire, patrimoine et découvertes."

Les 9.236 visiteurs représentent une progression de 32 % par rapport à l’exercice 2015. "Toutes les catégories de visiteurs, tant belges qu’étrangers, sont en augmentation, avec une hausse significative des locations d’audioguides individuels."