Charleroi-Centre La Ville et la RCA vont apporter des modifications au stationnement payant de Charleroi.

Il s'agit de modifications, d'ajustement, suite à la mise en place de ce nouveau système au début de l'année. Pour le bourgmestre Paul Magnette (PS), ils ont "écouté les remarques qui sont remontées des citoyens et des commerçants."

Ces modifications seront votées au prochain conseil communal (le 18 décembre) et leur mise en application se fera progressivement dès janvier. Il y aura, après installation des 100 nouveaux horodateurs, une période de 30 jours d'information avant la transition définitive. 

Cyprien Devilers (MR), échevin de la ville de Charleroi et administrateur-délégué de la RCA, explique: "nous appliquerons les règlements pris par la ville, notre rôle c'est de faire remonter les informations vers le collège, on ne veut pas traquer le citoyen mais réussir notre mission qui est de fluidifier le stationnement en ville."

La fin des 30 minutes renouvelables

Les "petits malins", comme dit Paul Magnette, qui utilisaient le système des 30 premières minutes gratuites pour rester garé plusieurs heures n'auront plus la possibilité de tricher. "On en était arrivé à un point où certains commerçants payaient des SDF pour aller entrer la plaque de leur voiture toutes les demi-heures, ce n'était évidemment pas le but de ces 30min gratuites." Dorénavant, il n'y aura plus que 2 demi-heures gratuites par jour et par plaque d'immatriculation (pour par exemple: aller déposer ses enfants à l'école et revenir les chercher le soir).

Les zones blanches s'étendent

Les zones dites "blanches", qui sont gratuites dans les faits (4 heures renouvelables) vont être étendues vers:
  • Montignies-sur-Sambre à l'est
  • Charleroi-Nord au nord
  • Marcinelle-Villette au sud
en violet, les zones blanches
© D.R.


"C'est une mesure prise à la demande des riverains", précise Devillers. Beaucoup d'entre eux ne pouvaient plus trouver de place devant chez eux suite à la mise en place du système payant, certains allant se garer en bordure de la ville pour rejoindre le centre-ville à pied (ce qu'on appelle "l'effet de bord"). 

Enfin un abonnement étudiant

30€ par an, c'est ce que coûtera la carte de stationnement pour les étudiants et les kotteurs. Ils sont nombreux à s'être plaint du manque d'abonnement dans leur gamme de prix, et ils seront encore plus nombreux après l'ouverture de l'université et des nouveaux masters à la ville haute, une nouveauté, rappelons-le, qui devrait arriver d'ici les prochaines années. 

Nouvelles cartes pour les riverains

Les riverains des cercles extérieurs de l'intra-ring et ceux qui habitent au-delà pourront désormais demander une carte "zone blanche" pour pouvoir se garer. Contrairement à la carte riverains qui existait déjà pour les zones rouges/oranges/vertes, chaque ménage aura désormais la possibilité d'avoir 2 de ces cartes gratuitement. La 3e sera facturée 100€.

Les nouveaux arrivants, qui viennent d'emménager mais ne sont pas encore inscrits au registre de population, eux, pourront aussi obtenir un abonnement "temporaire" de 30€ pour 3 mois. Ce nouveau type de carte pourra aussi être utilisé par des contractuels qui viendraient, par exemple, un mois sur un chantier en ville, sans pour autant y habiter.

Médecins, kinés, infirmiers ne sont pas oubliés

C'était un gros point noir du système actuel: les prestataires de soins avaient un mal fou à se garer en ville s'ils n'y avaient pas leur résidence principale ou leur cabinet. Ils pourront désormais profiter de l'abonnement type D (comme les autres travailleurs du centre-ville) à 300€/an - avec une réduction les 3 premières années.

Les PMR exonérés

Les bénévoles reconnus par une association, les sociétés de transport de PMR et de service aux personnes handicapées pourront bénéficier de l'exonération de la redevance parking.

Pour les amis et les proches de personnes handicapées qui possèdent une carte PMR, ce n'est pas pour tout de suite, mais la Ville prévoit de multiplier le nombre de places réservées.

4 nouvelles rues passent en zone rouge

  • Avenue de Waterloo
  • Avenue J.Henin
  • Rue du Grand Central
  • Rue du Pont Neuf (impair)
Elles étaient précédemment sous la coloration orange. "C'est notamment pour permettre aux commerçants d'avoir plus souvent de la place devant leurs magasins. Avec la zone rouge, impossible de rester garé toute la journée sans bouger", précise le bourgmestre.


Les réclamations seront plus faciles

Beaucoup (trop?) de gens se sont plaint ces derniers mois des réactions lentes ou inexistantes de la RCA face aux réclamations. Cette amie d'une personne handicapée qui était venue une fois à Charleroi pour le conduire a Rive Gauche et qui s'était pris un PV parce que la scan-car avait flashé sa plaque sans voir la plaque PMR sur le pare-brise, cette Carolo qui s'était prise 10 amendes avec sa voiture de remplacement suite à un accident, cet homme qui s'était fait flasher en 10 secondes entre le moment où il s'était garé et l'achat du ticket à un horodateur, etc.

Tout ceci devrait changer. D'après Emmanuel Pepinster, le directeur de la RCA, des nouvelles dispositions ont été prises pour faciliter le traitement administratif de cas particuliers. "Parce que ce n'est pas dans notre objectif de sanctionner des gens de bonne volonté. Mais on ne vous détaillera pas davantage ces mesures, parce qu'il y a aussi des profiteurs qui voudront en tirer parti. Quoi qu'il en soit, si quelqu'un a un PV qu'il juge anormal, il est le bienvenu à la RCA pour déposer une réclamation, normalement son PV sautera."