Charleroi-Centre L’école des sorciers a établi ses quartiers au château de Trazegnies.

Une salle des potions dans les caves où concocter du Veritaserum, un élixir de vérité, le philtre d’amour Amortentia, ou encore un Felix Felicis pour mettre la bonne fortune de son côté : le château de Trazegnies à Courcelles a accueilli la célèbre école des sorciers où a notamment étudié Harry Potter, probablement le temps de travaux de rénovation à Poudlard.

La taverne du Chaudron Baveur propose de la bièraubeurre, on peut aller fabriquer sa baguette magique à côté de l’échoppe d’Ollivander, goûter les friandises rigolotes - parfois un peu cruelles, le directeur Dumbledore se souvient du goût "crotte de nez" - ou passer sous le choixpeau pour se faire assigner une des quatre Maisons étudiantes. La grande salle de Gryffondor propose d’ailleurs des jeux de société, dont les échecs magiques, et des livres de sort ou d’histoire.

Le public familial, dont des tout-petits, pouvait aussi assister à un spectacle de magie, exécuté d’une main de maître par un illusionniste - pour éviter les dangers de la vraie magie, ou aller s’asseoir dans la salle de classe de Sybille Trelawney, la très excentrique professeur de Divination et ses prédictions lues dans les feuilles de thé.

Le tout, avec un jeu de piste qui a emmené tous les petits sorciers en herbe qui gambadaient joyeusement dans les couloirs du château à la rencontre du trio légendaire, Harry, Ron et Hermione. En soirée, un bal a fait danser les ados avec des remix des musiques du film.

C’est Dream Event , une jeune entreprise événementielle carolo, qui a choixpeauté le projet. On lui connaissait déjà un banquet des sorciers, qui avait fait carton plein du côté de Nivelles fin de l’année passée. "Il y a eu tellement de demandes qu’on a dû ajouter des jours, et il y a encore eu une file d’attente malgré tout", note Aurore Bernia. "Malheureusement, on a aussi dû refuser des gens du coin qui pensaient pouvoir entrer en se présentant à la porte du château. Certains n’ont pas hésité à faire le voyage depuis le nord de la France."

On a bien envie de chipoter pour une ou deux choses qui sortent de l’ambiance ci et là, mais globalement, on s’y croirait. Bon, par contre, tout est plein depuis des mois, n’espérez donc pas y entrer le week-end prochain qui marquera la fin de l’événement.